Recherche



Contact

Fédération Française des Entreprises de Distribution, Importation, Exportation, Chaussures, Jouets, Textiles (FCJT)


11, rue Marsollier
75002 PARIS


Téléphone : 01 42 61 00 99
Télécopie : 01 42 61 01 09
Courriel : fcjt@fcjt.org
Site Internet : http://www.fcjt.org

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ENTREPRISES
DE DISTRIBUTION, IMPORTATION, EXPORTATION
CHAUSSURES, JOUETS, TEXTILES

UNEJ

Les trente adhérents de l'UNEJ, l'organisation professionnelle des distributeurs, importateurs-exportateurs en jouets, ont réalisé en 2012 un chiffre d'affaires hors taxes de 400 millions d'euros dans un marché consommateur de 3,3 milliards d'euros.

Le marché français du jouet a été en hausse de +2,8% en 2014. Il est le 2ème marché d'Europe, derrière le Royaume-Uni et devant l'Allemagne. Il est soutenu par un fort taux démographique, le 1er d'Europe, 820.000 naissances en 2012.

Concernant les parts des circuits de distribution, les spécialistes (44,8%) et les hyper-super marchés (33,7%) arrivent en tête. Ces 2 circuits représentent à eux seuls plus de 80% du marché.

 

A noter le fort développement des pure players d'internet (13,9%). La part restante (8,6%) est assurée par les autres distributeurs : papeteries, magasins de presse, plagistes, forains...

 

La règle des tiers

Les grossistes en jouet ont trois catégories de clientèle, à parts sensiblement égales :

  1. Les collectivités et comités d'entreprises

    Clients traditionnels du commerce de gros, collectivités et CE attendent de nombreux services : constitution de catalogues, sélection de jouets et de cadeaux pour les enfants de 0 à 14 ans, livraisons éclatées, présentation en paquets cadeaux, adjonction de confiserie...

  2. Le commerce de détail spécialisé

    La vente aux détaillants est réalisée soit par livraison de points de vente indépendants, soit par la constitution de chaînes volontaires (JOUPI, SAJOU...), voire même par la création de chaînes de magasins ou de grandes surfaces spécialisées (comme KING JOUET).

  3. La distribution alimentaire

    Il s'agit ici de fournir des jouets de fin d'année et de plein air, ou encore de gérer les rayons de jouets permanents, lesquels imposent la mise en œuvre d'un large éventail de techniques de merchandising, de réassortiment et de suivi.

Enfin, la vente dans les points de vente non spécialisés (papeterie, points presse, bureaux de tabac...) élargit encore la clientèle et permet d'irriguer l'ensemble du territoire national.

Une activité extrêmement saisonnière

La branche a fourni des efforts importants pour développer la vente de jouets permanents ou lors d'occasions spécifiques réparties dans l'année (fête des mères, Halloween...), mais l'activité demeure extrêmement saisonnière, puisque concentrée à près de 70% dans les trois derniers mois de l'année. Pour faire face à cette situation et à la nécessité d'effectuer des livraisons très ponctuelles (le Père Noël ne peut attendre !), les grossistes disposent d'entrepôts modernes dotés d'une logistique de pointe.

La sécurité, impératif absolu

Les articles destinés aux enfants sont tenus de répondre à des normes européennes de sécurité incontournables, et doivent faire l'objet d'un examen de conformité approfondi dans un laboratoire agréé.

L'UNEJ ne manque pas de le rappeler régulièrement à ses adhérents, et insiste également sur l'exigence d'un marquage CE irréprochable.

Actions collectives

L'UNEJ s'associe aux actions collectives destinées à promouvoir les Jouets et Jeux et à en vanter les mérites. Ainsi, elle soutient la campagne « Jouer c'est la vie » dont les vignettes apparaissent désormais sur de nombreux articles.

Elle participe activement, aux côtés de l'Association des Espaces Ludiques de Dynamique Sociale (AFELDS) et de la Fédération des Industries du Jouet Puériculture (FJP) http://www.fjp.fr à l'animation des espaces ludiques en milieu scolaire

C'est par l'intermédiaire des grossistes* que le matériel de jeux et jouets (une sélection de 63 articles) est commandé et livré. Ainsi, le Commerce de Gros participe à une opération de pacification des comportements violents en milieu scolaire, qu'il convient de traiter dès l'école primaire.

Les espaces ludiques, lieux d'échanges, de convivialité, de stimulation des apprentissages, créeront un changement d'atmosphère stable et positif à l'école.

* Entreprises participant à l'opération : DE NEUTER (Florence LAHAEYE) , WDK GROUPE PARTNER  (Mireille SEGUI)

Bureau de l'UNEJ :

Président

 
  • Guy POTTIER

Trésorier

 

Michèle BUFFAT (Sté DE NEUTER)

Membres

 

 

Christophe DENIS (Sté CLEMENTONI)

André-Marie POTIER (Sté FILLON)

Franck GOMMENNE (Sté WDK GROUPE PARTNER)